Correspondance générale d'Helvétius, Volume IV

Correspondance générale d'Helvétius, Volume IV: 1774-1800 / Lettres 721-855

David Smith
Jean Orsoni
Marie-Thérèse Inguenaud
Peter Allan
Alan Dainard
Copyright Date: 1998
Pages: 406
https://www.jstor.org/stable/10.3138/9781442673519
  • Cite this Item
  • Book Info
    Correspondance générale d'Helvétius, Volume IV
    Book Description:

    Featuring the correspondence of Mme Helvétius, née Anne Catherine de Ligniville (1722-1800), in the years following her husband's death, this is the fourth of five volumes of the letters of the French philosopher, Claude Adrien Helvétius (1715-1771).

    eISBN: 978-1-4426-7351-9
    Subjects: History

Table of Contents

  1. Front Matter
    (pp. i-iv)
  2. Introduction
    (pp. v-xix)

    Ce quatrième volume comporte deux parties principales : d'une part, la correspondance de Mme Helvétius après la mort de son mari, et d'autre part, des lettres nouvellement découvertes, consistant, soit en lettres inédites, soit en originaux autographes de lettres déjà publiées par nos soins, les unes et les autres relevant des périodes des trois premiers volumes. Parmi ces nouveautés, figurent une trentaine de lettres adressées à Helvétius, que l'université de Toronto a acquises en 1994.

    La vie de Mme Helvétius à Auteuil nous intéresse à de nombreux titres : pendant plus de vingt-cinq ans, elle a accueilli dans son salon...

  3. Complément aux Abréviations et sigles bibliographiques
    (pp. xx-xx)
  4. Correspondance générale d’Helvétius VOLUME IV : 1774-1800 / LETTRES 721-855
    (pp. 1-238)
    Le v de Ligniville, B. F., L. de La Roche, B. Franklin, L’abbé Morellet, Ligniville Helvétius, M. Williams, B. Alexander, Volney, Votre B. F., Wycombe, J. Alexander, Charlotte Helvetius and Eymar

    Le Pcede Beauvau a l'honneur de recomander Madame Helvetius, sa cousine, à Monsieur le Controleur général³ qui a déjà eu la bonté d'acueillir la demande⁴ et qui, par la notte et le brevet cy-joints⁵, se convaincra encore plus de la justice de la ditte demande.

    On se souviendra qu'en 1761, Louis xv avait fait constituer un jardin fleuriste à proximité de la propriété que Mme Helvétius allait acheter en août 1772, et que très peu après cette acquisition, le roi avait agrandi son jardin fleuriste en achetant une terre contiguë à la propriété de Mme Helvétius. Afin de se...

  5. Appendices
    (pp. 239-404)
    Protin de Barbarat
  6. Table des illustrations
    (pp. 405-406)