Aza ou le Nègre

Aza ou le Nègre

Édition présentée par Loïc Thommeret
Editor Malcolm Cook
Volume: 27
Copyright Date: 2011
Pages: 156
https://www.jstor.org/stable/j.ctt2tt89k
  • Cite this Item
  • Book Info
    Aza ou le Nègre
    Book Description:

    Aza ou le Nègre is a slave novel that was published anonymously in 1792, during the French Revolution. It differs from other contemporaneous works like Jean-François de Saint-Lambert's Ziméo and de Germaine de Staël's Mirza because, despite their advocacy for abolition, Ziméo and Mirza remain largely Eurocentric. By contrast, because it is largely narrated in the first person, Aza ou le Nègre makes for an Afrocentric fiction whence 'the White man' is markedly absent. In having its hero Aza return to his native Africa, this novel purports to envision an after-slavery locus. Aza ou le Nègre thus can be read in a post-modern perspective where an African hero takes his destiny into his own hands and turns his back on the West to offer his own Afrocentric solution to the issue of slavery. The book concludes with a seminal treatise that summarizes the Société des Amis des Noirs' ideology championed in Aza: Étienne Clavière's Adresse de la Société des amis des noirs à l'assemblée nationale, dating from 1791

    eISBN: 978-1-78188-064-7
    Subjects: Language & Literature

Table of Contents

  1. Front Matter
    (pp. i-iv)
  2. Table of Contents
    (pp. v-vi)
  3. Introduction
    (pp. 1-12)

    La Révolution française a insufflé au monde politique et littéraire un élan de liberté qui s’est traduit par une recrudescence des écrits traduisant les changements en cours. Que le grand public y ait eu largement accès est, en revanche, rien moins que certain car, comme l’a relevé Mercier dans sonNouveau Paris :« II n’y a pas la centième partie du peuple qui lise. »¹ Il était plus courant, alors, de s’informer en assistant aux débats d’un club, voire de ceux de l’ Assemblée nationale, en se faisant lire un article duPère Duchesneou encore en allant au...

  4. AZA OU LE NÈGRE
    (pp. 15-42)

    On croira difficilement peut-être en d’autres temps, qu’il se soit trouvé dans celui-ci des déclamateurs assez hardis pour soutenir que les Noirs, peuples pasteurs et agricoles dans leurs contrées, y sont plus malheureux qu’en Amérique sous le fouet des colons. C’est cependant ce que nous avons vu dans plusieurs écrits récents, et entendu avec un bien plus grand scandale dans la tribune même de l’ Assemblée constituante. On n’a pas craint de débiter aussi et d’imprimer partout, que les écrits de quelques membres de la Société des Amis des Noirs avaient causé les soulèvements arrivés dans nos colonies, et cette...

  5. Adresse de la Société des Amis des Noirs, à L’ Assemblée Nationale
    (pp. 43-144)

    De soi-disant députés des parties du nord et de l’ouest de Saint-Domingue,¹ ont répandu dans tout le Royaume une Lettre circulaire★ pour engager les chambres de commerce, les villes maritimes et les manufactures, à soutenir la demande qu’ils se proposent de faire incessamment à l’ Assemblée nationale.

    Cette demande est de la plus grande importance pour la chose publique ; elle tend à soumettre les rapports entre la colonie et la métropole à un voeu que les colons blancs auraient seuls le droit d’exprimer ; elle mettrait dans leurs mains l’état civil et politique des personnes qui cultivent, commercent et...

  6. Bibliographie
    (pp. 145-146)
  7. Back Matter
    (pp. 147-150)