Skip to Main Content
Have library access? Log in through your library
Research Report

La Consolidation de la DÉMOCRATIE EN RDC: Vers et au delà des éléctions 2011

Siphamandla Zondi
Fritz Nganje
André Mangu
Alexis Lingandu
Copyright Date: May. 1, 2011
Pages: 68
OPEN ACCESS
https://www.jstor.org/stable/resrep07736

Table of Contents

Export Selected Citations Export to NoodleTools Export to RefWorks Export to EasyBib Export a RIS file (For EndNote, ProCite, Reference Manager, Zotero, Mendeley...) Export a Text file (For BibTex)
  1. (pp. [ii]-[iii])
  2. (pp. [iv]-[v])
  3. (pp. 1-2)

    L’Institute for Global Dialogue (IGD) est un groupe de réflexion indépendant de la politique étrangère consacré à l’analyse et au dialogue sur le dévéloppement de l’environnement politique et économique, et particulièrement au rôle de l’Afrique et de l’Afrique du Sud. Il veut promouvoir une analyse équilibrée, pertinente et orientée vers la politique, un débat et une documentation sur le rôle de l’Afrique du Sud dans les relations internationales et la diplomatie.

    L’IGD a été créé en 1995 d’abord comme la ‘Fondation pour le Dialogue Global’ après plusieurs années d’efforts par l’ancien président sud africain, Nelson Mandela, dans sa capacité comme...

  4. (pp. 3-4)
    Siphamandla Zondi

    Le dialogue inter-congolais n’aurait pas été possible sans l’engagement des parties politiques de la RDC qui ont repondu positivement à l’idée de les mettre ensemble pour débattre librement et eux-mêmes, sur les défis auxquels fait face leur pays. Leur engagement est par la présente apprecié.

    La réponse extrêmement chaleureuse des organisations de la société civile basées en RDC et de la Diaspora l’ont aussi rendu possible pour les congolais d’avoir un débat houleux, mais cordial. Des organisations représentées comprenaient les organisations des femmes et de la jeunesse. Nous aimerions les remercier pour leur préoccupation patriotique pour leur pays.

    L’IGD aimerait...

  5. (pp. 5-14)

    Avec le concours de la communauté internationale, la République Démocratique du Congo (RDC) était entrée dans une transition vers la démocratie, la paix et le développement après plusieurs années de guerre. Cette transition s’était rendue possible par les Accords de paix de Lusaka qui avaient été signés en 1999 par les différentes parties au conflit et qui visaient la fin de la guerre et l’instauration d’un ordre démocratique dans le pays. Les Accords de Lusaka conclus avec l’appui de la communauté internationale qui s’était également engagée dans leur mise en application prévoyaient l’organisation d’un Dialogue inter-congolais pour l’élaboration et l’établissement...

  6. (pp. 15-40)

    1. A l’invitation de l’Institute for Global Dialogue (IGD), plusieurs responsables congolais se sont réunis à Burgers Park Hôtel à Pretoria, du jeudi 10 au vendredi 11 mars 2011. Ce Forum de Pretoria a été inclusif dans le sens qu’il a mis autour d’une même table pour un dialogue franc, sincère, constructif et sans tabou les représentants de la Majorité, de l’Opposition et de la société civile afin de contribuer à la réussite du processus électoral en cours en RDC. Les participants saisissent encore l’occasion de l’adoption de ce rapport pour remercier vivement l’organisateur du Forum, l’IGD, son partenaire, l’OSISA, le...

  7. (pp. 41-42)

    The Institute for Global Dialogue (IGD) is an independent foreign policy think tank dedicated to the analysis of and dialogue on the evolving international political and economic environment, and the role of Africa and South Africa. It advances a balanced, relevant and policy-oriented analysis, debate and documentation of South Africa’s role in international relations and diplomacy.

    The IGD was initially established in 1995 as the Foundation for Global Dialogue after several years of efforts led by the former South African president, Nelson Mandela, in his capacity as the president of the African National Congress. He and his team of leaders...

  8. (pp. 43-44)
    Siphamandla Zondi
  9. (pp. 45-54)

    In 2003, the DRC made a significant transition from years of civil war in which some 3.3 million Congolese had died and many more had been traumatised towards a new dispensation of peace, democracy and development with the support of the international community. This transition was set in motion by the 1999 Lusaka Ceasefire Agreement, which committed the nine neighbouring states and a host of other warring parties to a ceasefire and to work towards establishing a peaceful and democratic order in the DRC.

    Chapter VI of the Lusaka Agreement set out the parameters for an Inter-Congolese Dialogue (ICD) that...

  10. (pp. 55-62)
  11. (pp. 63-63)