Skip to Main Content
Have library access? Log in through your library
Research Report

Le Maghreb stratégique

Jean Dufourcq
Laure Borgomano-Loup
Copyright Date: Apr. 1, 2006
Published by: NATO Defense College
Pages: 76
OPEN ACCESS
https://www.jstor.org/stable/resrep10343

Table of Contents

Export Selected Citations Export to NoodleTools Export to RefWorks Export to EasyBib Export a RIS file (For EndNote, ProCite, Reference Manager, Zotero, Mendeley...) Export a Text file (For BibTex)
  1. (pp. 1-2)
  2. (pp. 3-4)
  3. (pp. 5-10)
    Laure BORGOMANO-LOUP

    La première partie de nos travaux consacrés au Maghreb Stratégique, pour lesquels nous avions donné la parole en juin 2005 à deux Algériens, un Tunisien et un Français, avait mis en évidence les trois points suivants: la valeur stratégique du Maghreb n’est pas la somme de chacun des pays qui le composent, chaque Etat ayant ses propres atouts, ses intérêts et ses contraintes; la sécurité de l’ensemble maghrébin reste tributaire de transformations internes politiques, économiques et sociales tout autant nécessaires que difficiles à mettre en oeuvre; les cadres de coopération régionale et internationale tardent à trouver une forme efficace.²

    Dans...

  4. (pp. 11-23)
    Fouad M. AMMOR

    Le Maghreb est une réalité/concept qui a connu à travers l’histoire une évolution tumultueuse. Espoir des années vingt du XXème siècle des étudiants de l’Afrique du Nord vivant à Paris (d’ailleurs l’association de ces étudiants s’appelait «L’étoile de l’Afrique du Nord»), sa première tentative de concrétisation fut la conférence de Tanger en 1958 où se réunirent les trois principaux partis politiques de l’époque (FLN, Destour et l’Istiqlal) de trois pays: l’Algérie (à l’époque encore colonisée), la Tunisie et le Maroc. Plus tard, la Libye puis la Mauritanie rejoignirent les trois pays. Les dissensions internes ne tardèrent pas à faire surface,...

  5. (pp. 24-34)
    Mohamed Lemine OULD HALESS

    L’espace méditerranéen a toujours été un carrefour d’échanges et de brassages de civilisations. Aujourd’hui, face aux menaces multiples qui pèsent sur le monde -montée du terrorisme, crime organisé, immigration clandestine, prolifération des armes de destruction massivecet espace devient de plus en plus vulnérable. Ainsi, une coopération régionale soutenue, fondée sur des relations de bon voisinage apparaît nécessaire pour favoriser le développement économique et social et participer à la sécurité de la région méditerranéenne dans son ensemble. C’est ce que souhaitent les pays du Maghreb arabe. Pour ce faire, toutes les questions qui intéressent la région méditerranéenne doivent être appréhendées dans...

  6. (pp. 35-48)
    Ferdaous BEN SASSI and Mehdi TAJE

    Les pays arabes sont peut-être le groupe d’Etats ayant le potentiel de coopération le plus élevé au monde. Par ailleurs, l’environnement international et économique du XXIème siècle lance des défis sans précédent aux pays arabes (Modernisation, réforme économique et sociale, libéralisation des échanges, mouvements de capitaux, émergence d’ensembles commerciaux puissants: UE, ALENA, ASEAN et APEC). Ainsi, assimiler la modernité, améliorer la capacité de négociation collective, valoriser le vaste marché arabe, résorber les contentieux et les conflits régionaux, constituent autant d’enjeux pour l’avenir des pays arabes.

    Le poids du monde arabe reste particulièrement faible, en raison des économies extroversées, des marchés...

  7. (pp. 49-69)
    Laurence AMMOUR

    Les pays du Maghreb central (Algérie, Tunisie, Maroc) sont, depuis plusieurs décennies, affectés par des changements sociaux profonds, souvent ignorés des analyses géopolitiques et stratégiques, plus préoccupées par les dynamiques politiques et macroéconomiques.

    Ces changements, «invisibles» à première vue, ont pourtant entraîné une modification complète des attitudes et des aspirations de nombreuses catégories sociales et concernent des domaines hautement stratégiques. Leur impact sur les structures sociales et familiales s’avère considérable et ce, en dépit de l’immobilisme et du conservatisme dont font preuve les gouvernements en place.

    Ainsi, à l’inertie et à la rigidité politiques, s’oppose une lente et inexorable transformation...

  8. (pp. 70-71)
  9. (pp. 72-74)